DMAX embarque pour Pékin avec Patrick Le Chinois

DMAX soutient l’humoriste Patrick Le Chinois qui, en Smart, rallie Pékin pour y jouer « En attendant Beyoncé »

DMAX aime le mouvement, la route et les défis un peu fous… C’est pourquoi son Président, Jérôme Jaman a craqué pour l’humoriste lyonnais Patrick Le Chinois et son pari totalement déjanté qui consiste à vouloir rallier Pékin par la route, en Smart et en pleine période de confinement qui plus est… pour aller jouer un spectacle dans une langue qu’il ne parle pas !

Le nouveau défi de Patrick Le Chinois

Patrick Veisselier, alias Patrick Le chinois, qui prend la route de Pékin ce soir depuis Paris, est un adepte des projets dingues. L’humoriste s’était déjà lancé en 2014 dans la création d’un stand-up en mandarin, à la suite d’une blague, alors qu’il ne parle pas un mot de chinois. Un de ses confrères, d’origine chinoise, lui avait appris qu’il n’y avait pas d’humoristes dans son pays… et donc une place à prendre. L’artiste avait donc créé un premier one-man-show sur mesure. Il s’apprêtait à récidiver au printemps 2020 en présentant un nouveau one-man show en chinois, intitulé « En attendant Beyoncé », au premier étage de la Tour Eiffel !  Mais la Covid-19 en a décidé autrement… Confinement et restrictions de déplacement : le projet est repoussé.

Patrick Le chinois imagine alors une autre idée folle… Rejoindre la Chine, où les salles de spectacles sont restées ouvertes, pour aller y jouer son nouveau one-man show. Et comme les avions ne sont jamais sûrs de décoller en cette période de crise sanitaire, Patrick Le chinois choisit le transport terrestre. Une Smart thermique, bien entendu.

Le budget de l’aventure – environ 35 000 euros – est financé par une vingtaine de partenaires. 22 000 km, plus d’une dizaine de pays traversés, de multiples autorisations, le quadragénaire vacciné, seul au volant de sa Smart, devrait atteindre Pékin en une trentaine de jours, aux alentours du 1er juin.

Départ le 30 avril. 22 000 kilomètres, 11 tests PCR et 2 spectacles en vue

Ce périple de 22 000 kilomètres lui fera traverser 11 pays – dont l’Italie, la Slovénie, l’Autriche, la Hongrie, la Slovaquie, l’Ukraine, la Russie, le Kazakhstan – et sera ponctué de multiples tests PCR, que l’humoriste commentera quotidiennement sur les réseaux sociaux et son site grâce à des caméras embarquées dans son véhicule. Un mois d’aventures en perspectives ! Le parcours est décidé mais l’humoriste improvisera ses haltes. Bivouac, hôtel ou nuit chez l’habitant en fonction des rencontres, à la manière d’Antoine de Maximy (Pékin Express).

Le comédien en profitera aussi pour répéter son one-man show qu’il a appris, comme le précédent, en phonétique, grâce à un entraînement rigoureux avec un ami répétiteur pour être fin prêt pour ses 2 spectacles en Chine, programmés les 17 et 19 juin à Guyang et Chengdu.

Un mot sur le spectacle… Patrick Le Chinois interprète le présentateur d’un show case qui doit meubler en attendant en vain l’arrivée d’une star, Beyoncé. Rien de subversif. Les autorités chinoises ont d’ailleurs validé le texte.

DMAX en Smart ? Pourquoi pas !

Se retrouver sur la route en Smart, c’est un peu étrange pour un déménageur habitué aux poids lourds et aux remorques, mais DMAX, son président Jérôme Jaman et Patrick Le Chinois ont beaucoup en commun : les défis, la route, la bonne humeur… Tous les collaborateurs DMAX souhaitent bonne route à Patrick Le Chinois et le suivront tout au long de son périple jusqu’à Pékin !

Pour suivre le périple de Patrick Le Chinois…

Connectez-vous sur https://www.patricklechinois.com et sur les réseaux sociaux (Instagram, TikTok, Snapchat)

… et pour soutenir Patrick Le Chinois

Connectez-vous sur https://www.billetweb.fr/smart-tour-2021&multi=11976&color=000000&parent=patricklechinois1&color=000000